© Didier Descouens
Nom latin : Alliaria petiolata
Famille : Brassicacées
Noms
Alliaire officinale, Alliaire pétiolée, Herbe à l'ail, Herbe aux aulx, Julienne alliaire, Vélar alliaire, Alliaire
Alliaire pétiolée, Herbe à l'ail, Herbe aux aulx
Nom anglais : Garlic mustard
  • Allemagne : Gewöhnliche Knoblauchsrauke
  • Anglais (Angleterre) : garlic mustard
  • Catalan (Espagne) : Al·liaria
  • Chypre : Arfog Arllegog
  • Danemark : Almindelig løgkarse
  • France : Alliaire
  • Grenade : Garbhraitheach
  • Israël : אליאריה שומית
  • Lettonie : Dziedniecibas kiplocene
  • Néerlandais (Pays-Bas) : look-zonder-look
  • République tchèque : Česnáček lékařský
  • Salvador : Löktrav
  • Seychelles : Bađvvotlávki
  • Slovaquie : Cesnačka lekárska
  • Surinamais (Suriname) : bađvvotlávki
  • Suèdois (Suède) : löktrav
Remarque sur le nom
  • Du latin allium : ail et petiolata car les feuilles inférieures ont un long pétiole.
Origine / répartition
Europe et Asie (eurasiatique)
Habitats
Haies, lieux frais et ombragés, dans toute la France ; Corse[1]
Acidité du sol (pH)
Sols un peu basiques (pH 7,0 à 7,5)

Photos

Copyright ?

Propriétés médicinales

  • antirhumatismale
  • antiseptique
  • depurative
  • diuretique
  • expectorante
  • vermifuge
  • vulnéraire

Actions connues

  • asthme
  • eczema
  • goutte
  • rhumatisme
Remarques (médicinal)
  • Elle est traditionnellement utilisée pour ses vertus diurétiques, contre les rhumatismes, l'asthme et la goutte.
  • Les feuilles fraîches se mastiquent pour traiter les inflammations de la bouche ou s'appliquent, en cataplasmes, sur les blessures.
  • Sous forme d'infusion, l'alliaire prévient les caries, agit comme un dépuratif et nettoie les plaies.
  • Son jus peut soulager l'eczéma.
  • En médecine de guerre au siècle passé, elle est utilisée sous forme d'alcoolature en lavage puis en compresse pour désinfecter et favoriser la cicatrisation d'ulcérations suppurées.

En cuisine...

  • On peut réaliser de très bonnes recettes de pesto avec les feuilles fraîches
  • Ajoute un gout d'ail aux salades
  • Ses racines possèdent un goût proche du radis et sont également consommables.
  • Ses graines peuvent servir de substitut à la moutarde.
  • On peut récolter les racines à l’automne de sa première année de vie, c’est-à-dire avant que la plante ne développe ses tiges portant les fleurs et fruits. La racine blanche de l’alliaire à l’instar du raifort ou du wasabi formera un excellent condiment à la saveur piquante (finement râpée ou mixée à tartiner).

A savoir

  • Parmi les Brassicacées, seule l'alliaire à cette odeur d'ail caractéristique qui empêche toutes confusions.
  • Des graines de cette plante sous forme de phytolithes ont été identifiées dans des dépôts de nourriture sur des poteries préhistoriques. C'est la première preuve directe de l’utilisation d'une épice dans la cuisine en Europe entre 6 100 et 5 750 ans avant le présent.

Liens Ressources

Vidéos

Illustrations

Copyright ?
  • creative commons
  • creative commons

Dans la même famille

Description scientifique

200 Sisymbrium alliaria - Plante bisannuelle, à odeur d'ail 
- tige de 40-80 cm, dressée, robuste, velue-hérissée à la base 
- feuilles à peu près glabres, larges, pétiolées, les inférieures en rein, crénelées, les supérieures ovales en coeur, acuminées, grossièrement dentées 
- fleurs blanches, assez grandes 
- grappe fructifère longue, à pédicelles courts, étalés-dressés 
- siliques ascendantes, subtétragones, raides, bosselées 
- valves à 3 nervures 
- graines oblongues-cylindriques, fortement striées en long, brunâtres, sur 1 rang.
[2]

Reproduction

Période de floraison
Avril - Juin
Inflorescence
Racème simple
Type de fruit
Silique
Couleur de la fleur
Blanc
Type de sexualité
Hermaphrodite
Pollinisation
Entomogame
Dissémination
Barochore
Source : Julve, Ph., 2021 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 27 avril 2021

Haut. 20-90 cm. Tige velue-hérissée à la base. Feuilles inf. cordées ou réniforme, sinuées-dentées, à long pétiole, dégageant une odeur d'ail quand on les froisse. Fleurs blanches. Pétales longs de 4-6 mm. Siliques étalées-dressées, cylindriques, longues de 2-7 cm. Pédicelle env. de même diamètre que la silique.
Source : Flora Helvetica 2018

Préférences écologiques

Facteurs climatiques
Luminosité
Température
Humidité
Continentalité
Propriétés du sol
pH
Humidité
Texture
Nutriments
Matière organique
Source : Julve, Ph., 2021 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 27 avril 2021

Répartition

Carte en cours d'élaboration pour Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande écoph. annuel, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande écoph. annuel, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande écoph. vivace, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande écoph. vivace, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande image/svg+xml image/svg+xml Corse-du-Sud (2A) Haute-Corse (2B) Corse (20 [2A+2B]) Tarn-et-Garonne (82) Vendee (85) Morbihan (56) Mayenne (53) Loir-et-Cher (41) Cote-d'Or (21) Haute-Loire (43) Rhone (69) Calvados (14) Jura (39) Aube (10) Meuse (55) Allier (03) Val-de-Marne (94) Var (83) Alpes-Maritimes (06) Hautes-Alpes (05) Lozere (48) Cantal (15) Pyrenees-Atlantiques (64) Aveyron (12) Bouches-du-Rhone (13) Vaucluse (84) Alpes-de-Haute-Provence (04) Gard (30) Aude (11) Herault (34) Pyrenees-Orientales (66) Puy-de-Dome (63) Hautes-Pyrenees (65) Landes (40) Gironde (33) Dordogne (24) Lot-et-Garonne (47) Lot (46) Ariege (09) Gers (32) Haute-Garonne (31) Tarn (81) Isere (38) Ardeche (07) Drome (26) Correze (19) Creuse (23) Haute-Vienne (87) Charente (16) Deux-Sevres (79) Cotes-d'Armor (22) Finistere (29) Ille-et-Villaine (35) Loire-Atlantique (44) Haute-Saone (70) Seine-Maritime (76) Eure (27) Indre-et-Loire (37) Cher (18) Nievre (58) Saone-et-Loire (71) Oise (60) Pas-de-Calais (62) Nord (59) Aisne (02) Somme (80) Meurthe-et-Moselle (54) Seine-et-Marne (77) Essonne (91) Val-d'Oise (95) Seine-Saint-Denis (93) Paris (75) Doubs (25) Territoire de Belfort (90) Ain (01) Haute-Savoie (74) Loire (42) Savoie (73) Charente-Maritime (17) Vienne (86) Manche (50) Maine-et-Loire (49) Sarthe (72) Orne (61) Eure-et-Loir (28) Yonne (89) Loiret (45) Indre (36) Marne (51) Ardennes (08) Haute-Marne (52) Bas-Rhin (67) Haut-Rhin (68) Moselle (57) Vosges (88) Yvelines (78) Hauts-de-Seine (92) Guadeloupe Martinique Guyane La Réunion Mayotte La Reunion (974) Guadeloupe (971) Martinique (972) Guyane (973) Île-de-France Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis Paris (75) Hauts-de-Seine (92) Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande écoph. annuel, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande écoph. annuel, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande écoph. vivace, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande écoph. vivace, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande, Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande Carte en cours d'élaboration.
Légende
non renseignée
présence
présence à confimer
douteux
disparu
erreur
erreur à confirmer
Source :
Julve, Ph. (coordonnateur) & contributeurs, 2018 ff. chorodep. Listes départementales des plantes de France. Version 2018.04 du 24 avril 2018. Programme chorologie départementale de Tela Botanica

D'autres cartes de répartition géographiques...

Bibliographie

  • [1][2]Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse, et des contrées limitrophes par Hippolyte Coste (1858-1924) ; Projet de numérisation de la flore de L'Abbé Coste par le réseau Tela botanica - 2011
  • Lauber K., Wagner G., Gygax A. - Flora Helvetica. Version 2018 (5ème édition) - infoflora.ch
  • Julve, Ph., 2021 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 27 avril 2021
  • Julve, Ph. (coordonnateur) & contributeurs, 2018 ff. chorodep. Listes départementales des plantes de France. Version 2018.04 du 24 avril 2018. Programme chorologie départementale de Tela Botanica
  • Api Trefle.io
  • GBIF.org (2024) accessible à l'URL : https://www.gbif.org [05 mai 2024].
  • Fiche Wikipedia de l'espèce : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alliaria_petiolata
  • Fiche WikiSpecies : https://species.wikimedia.org/wiki/Alliaria_petiolata
  • Photos et illustration : Toutes les photos sont sous license Créative Commons. Les crédits (auteur / type de license / année / url source) sont indiqués sur chaque image dans cette page.
    Les photos sont issues des plateformes : Wikimedia.org / Flickr.com / inaturalist.org / gbif.org / bioportal.naturalis.nl
  • Les Vidéos présentées sur cette page sont hébergées sur youtube
  • Les données taxonomiques relatives à l'espèce ainsi que les données scientifiques associées sont issues de la compilation de différentes sources : Tela-Botanica / Inpn / Gbif / PlanteNet / Trefle.io / ThePlantList.org
  • Référentiel des trachéophytes de France métropolitaine et régions avoisinantes, Benoît Bock & al., version 8.00 du « 26 octobre 2021 ».
  • Données personnelles - B. Oddos Giamarchi (BOG), 2000- 2024, Parlons Plantes : Sorties Botaniques en Ardèche